Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Chocolat et Scoubidou | 23 août 2017

Scroll to top

Haut de page

Aucun commentaire

Ribambelle de papier

Ribambelle de papier
Aurélie

Pour continuer à décorer notre maison pour Noël, comme nous n’avons plus de place sur les meubles ni dans le sapin, nous avons décidé de déborder sur nos fenêtres et nos murs. Nous sommes donc maintenant passés aux guirlandes en papier. J’ai montré à mes Loulous comment faire des ribambelles. La forme la plus simple et la plus connue est la ribambelle de bonshommes.  Mais pour un thème plus hivernal, nous avons également confectionné des guirlandes de flocons de neige et des guirlandes de sapine. Donc c’est parti pour toute une série de farandoles.

Ribambelle de papier - sapins Ribambelle de papier - flocons de neige Ribambelle de papier - grands bonshommes

  • Matériel
  1. Papier
  • Outils
  1. Ciseaux
  2. Crayon à papier
  3. Gomme
  4. Crayons de couleurs ou feutres (facultatif)
  • Montage
  1. Prendre la feuille de papier et la couper à la hauteur voulue.
  2. Plier la feuille en accordéon. On peut plier autant de fois que l’on veut, il faut juste noter que plus on plie, plus le motif sera petit. Pour obtenir des figures de taille identique, le plus simple est de plier la feuille en 2 dans le sens de la largeur, puis à nouveau en 2 dans le même sens et encore en 2. Ensuite, on redéfait les plis et on replie en accordéon dans les plis déjà faits (une fois à l’endroit, une fois à l’envers).
  3. Dessiner le motif voulu sur la première pliure. Il y a deux possibilités : on dessine le motif complet sur la première pliure ou on dessine seulement la moitié.
  4. Découper sur le trait en veillant à bien découper toutes les couches en même temps.
  5. Déplier.
  6. Effacer les traits de crayon restant.
  7. Colorer et décorer si on le désire.
  • Petits plus

Quand on a compris le principe, on peut l’appliquer à toutes les figures possibles. La seule contrainte est de bien veiller à ce que les motifs se touchent au niveau des plis, comme les mains pour les bonshommes ou les branches latérales pour les flocons. Pour des sapins plus solides, il est nécessaire d’ajouter une bande au centre (le poids du papier ferait retomber la série de sapins).

Pour des enfants, on choisira un motif simple. Plus il y a de détails, plus le découpage est complexe et difficile pour les enfants.

Soumettre un commentaire