Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Chocolat et Scoubidou | 23 août 2017

Scroll to top

Haut de page

Aucun commentaire

Pantin à ficelle – Père Noël

Pantin à ficelle – Père Noël
Aurélie

Je me souviens avec tendresse de petits pantins à ficelle avec lesquels je jouais quand j’étais enfant. On tire sur la ficelle et les bras et les jambes se lèvent. Mes Loulous adorent ce drôle de petit pantin. Surtout que ce Père Noël donne vraiment l’impression d’éclater de rire. Le bricolage peut être un peu compliqué pour des enfants très jeunes. Mais ils peuvent être mis à contribution pour le découpage, pour les plus habiles, ou simplement pour le coloriage, pour les plus petits.

Pantin à ficelle Père Noël avant Pantin à ficelle Père Noël après

  • Matériel
  1. Papier
  2. Carton plume
  3. 4 Attaches parisiennes
  4. 4 morceaux de ficelle
  5. 1 Perle
  6. Dessin du Père Noël

Pantin Père Noël

  • Outils
  1. Ciseaux
  2. Colle
  3. Cutter
  4. Aiguille
  • Montage
  1. Imprimer le dessin du Père Noël sur du papier d’imprimante ordinaire.
  2. Découper tous les éléments.
  3. Colorier comme désiré.
  4. Coller sur le carton plume.
  5. Avec le cutter, découper le carton plume en suivant les contours des parties du Père Noël.
  6. Toujours avec le cutter, percer des trous au niveau des croix.
  7. Placer les membres à leur place derrière le corps du Père Noël en superposant les trous.
  8. Placer une attache parisienne dans chaque trou pour maintenir les membres en place tout en les laissant bouger.
  9. Dans le dos du Père Noël, avec l’aiguille, percer un trou dans chaque membre et passer un morceau de ficelle, à peu près comme sur la photo :

Pantin Père Noël - dos

10. Nouer ensemble les ficelles dans les bras

11. Nouer ensemble en 1 seul point les 4 morceaux de ficelle.

12. Faire un nœud un peu plus bas. On peut mettre une petite perle.

  • Petits plus

On peut se contenter d’une version plus simple de ce Père Noël pantin, construite sans ficelle, avec simplement des jambes et des brase articulés, on peut le voir ici.

 

Soumettre un commentaire